Largement utilisée en cuisine depuis le 19ème siècle, la fonte est un matériau solide et fiable. Vous avez décidé d’investir dans des ustensiles de cuisine en fonte ? C’est le choix idéal pour s’équiper de manière durable. Il vous reste à déterminer quel type de fonte adopter : plutôt fonte naturelle ou fonte émaillée ? On vous explique ici les différences entre ces deux types de fonte, leurs avantages et leurs inconvénients, afin de vous aider à choisir le meilleur ustensile pour votre cuisine quotidienne.

Fabrication de la fonte : un procédé simple à partir de matières brutes

Pour apprendre à faire la distinction entre les différents types de fonte, revenons-en aux fondamentaux : comment fabrique t-on la fonte ? Quels sont les matériaux et produits utilisés ?

Comme nous l’avons déjà évoqué, la fonte est principalement constituée d’alliage de fer, enrichi d’un petit pourcentage de carbone et de silice. Pour fabriquer des ustensiles en fonte naturelle, le fer brut est fusionné à très haute température (jusqu’à 1350 °C). Lorsque la température de fusion est atteinte, la fonte est reversée dans des moules en sable individuels, en fonction de la forme voulue et de l’ustensile que l’on souhaite fabriquer : poêle en fonte naturelle, cocotte en fonte, crêpière en fonte. Ce sont ces moules en sable qui confèrent à la fonte son aspect rugueux, propre à cette matière.

La fonte moulée est ensuite refroidie « naturellement », c’est-à-dire sans avoir recours à un processus visant à accélérer son refroidissement. Pour le démoulage, les moules sont acheminés sur un tamis vibrant afin de désolidariser l’objet en fonte du sable. La dernière étape consiste simplement à tremper la poêle ou la cocotte en fonte dans un bain d’huile, destiné à protéger l’ustensile jusqu’à sa première utilisation, dans vos cuisines.

Et c’est tout ! La fabrication de la fonte naturelle suit donc un protocole très simple, où n’interviennent que des matières premières et naturelles. C’est notamment le processus de fabrication des poêles en fonte de la marque suédoise Skeppshult, l’un des principaux fournisseurs de Scandi-vie.

Fonte naturelle et fonte émaillée : comment les distinguer ?

Dans la production de la fonte naturelle, aucun produit chimique n’intervient. C’est ce qui rend cette matière idéale pour garantir une cuisine saine, car elle reste parfaitement neutre.

Pour fabriquer des ustensiles en fonte émaillée, il existe une étape additionnelle : la fonte va être recouverte d’une couche d’émail qui va servir de revêtement supplémentaire. L’avantage d’une poêle en fonte émaillée par rapport à une poêle en fonte naturelle, c’est qu’il n’est pas nécessaire de réaliser de culottage : son revêtement la protège déjà contre l’oxydation. En revanche, contrairement à la fonte naturelle qui ne s’use pas, la fonte émaillée va s’abîmer au fil du temps, car son revêtement ne sera pas éternel. La durée de vie des ustensiles en fonte émaillée est donc inférieure aux ustensiles en fonte naturelle.

De plus, en fonction du processus de fabrication de l’émail, qui peut différer selon les marques, des composants potentiellement toxiques peuvent avoir été ajoutés, ce qui ne sera jamais le cas pour la fonte naturelle.

Parce-qu’elle ne présente aucun risque pour notre santé et qu’elle s’inscrit dans une logique de durabilité de part sa robustesse, la fonte naturelle demeure le choix de Scandi-vie. Tous nos ustensiles en fonte (poêle en fonte, cocotte en fonte, wok, crêpière ou encore grill) ont suivi ce processus de fabrication, sans ajout de produit chimique ou de revêtement.

Envie de découvrir nos produits en fonte 100 % naturelle ? C’est par ici.