Produit phare des grands chefs cuisiniers depuis des centaines d’années, la poêle en fer compte parmi les ustensiles les plus sains pour cuisiner. Idéales pour des cuissons rapides, ces poêles sont fines et légères, ce qui permet de saisir les aliments en seulement quelques minutes. Cependant, à l’état brut, les poêles en fer ne disposent d’aucun revêtement. C’est pourquoi il est nécessaire de les culotter avant de commencer à les utiliser. On vous explique dans cet article et en vidéo comment effectuer le culottage d’une poêle en fer pour une cuisson optimale de vos aliments. 

Culottage d’une poêle en fer : les étapes à suivre

Lorsqu’elle est neuve, la poêle en fer est grise et dispose d’une fine pellicule d’huile ou de cire destinée à la protéger avant sa première utilisation. Avant de commencer à cuisiner avec, on va devoir la préparer en effectuant un culottage. Ce processus vise à rendre la poêle naturellement anti-adhésive pour éviter d’accrocher les aliments lors de la cuisson et permet de prolonger considérablement la durée de vie de ce produit. Pour procéder au culottage d’une poêle en fer, voici les étapes à suivre :       

  • commencez par porter de l’eau à ébullition directement dans la poêle pendant quelques minutes ; 

  • lavez ensuite votre poêle à l’aide d’une éponge et de produit vaisselle afin de la débarrasser des impuretés liées à la fabrication. 

  • séchez la poêle à l’aide de papier absorbant ; 

  • placez votre poêle en fer sur le feu et versez 2 à 3 ml d’huile végétale. Faites chauffer l’huile jusqu’à ce que celle-ci devienne fluide et que la poêle commence à fumer légèrement. Des tâches brunes vont apparaître sur le fond de la poêle, ce qui est normal : c’est le début du processus de culottage ;  

  • enlevez le surplus d’huile en tamponnant avec du papier absorbant (il est préférable d’éviter de jeter l’huile dans l’évier) ;

  • si besoin, laissez la poêle refroidir complètement et recommencez l’opération afin de renforcer le culottage ; 

  • lorsque vous aurez terminé, rangez votre poêle sans la laver : la fine couche d’huile restante agit comme une pellicule protectrice sur votre poêle jusqu’à sa prochaine utilisation. 

Retrouvez ci-dessous la démonstration en vidéo : 

Entretenir sa poêle en fer pour une utilisation durable

Lors du premier culottage, la poêle commence à noircir uniquement en son centre tandis que les bords restent gris. C’est au fur et à mesure des utilisations que le culottage va se poursuivre naturellement et s’étendre vers les bords de la poêle avant de la recouvrir complètement. Une poêle en fer entièrement culottée présente un aspect noirci assez uniforme : c’est la raison pour laquelle on la surnommait autrefois « la poêle noire ». 

Après de nombreuses années, il arrive que le culottage s’épaississe. À ce stade, un déculottage s’impose. Pour cela, il suffit de gratter avec une spatule en métal afin de décrocher les plus gros morceaux. Ensuite, il faudra se munir d’une paille de fer, d’un peu d’eau et de gros sel pour éliminer les restes du culottage. La poêle redevient alors grise et retrouve son aspect neuf. Il s’agira alors de recommencer le processus de culottage pour garantir une cuisine saine et une utilisation durable de votre poêle en fer.

Pour plus de détails sur l’utilisation et l’entretien d’une poêle en fer, nous vous invitons à consulter ce document.


Prêt(e) à passer à l’action ? Cliquez ici pour apprendre à cuire des pommes de terre dans une poêle en fer comme un vrai chef cuisinier.